Recherche et formations

Permettre à un plus grand nombre d'acquérir une culture de base de la durabilité

En termes de formation, l'UNIL désire former des citoyennes et citoyens responsables, conscient·e·s des conséquences de leurs actions, comprenant les enjeux sociaux et éthiques de la durabilité et aptes à se mouvoir dans un monde incertain.

  • Plusieurs cours et cursus sont disponibles pour les étudiant·e·s afin d'acquérir une culture de base sur la durabilité.
  • L’UNIL soutient le développement de formation continue: MOOCs et CAS.
  • En partenariat avec l’EPFL, l'UNIL organise le concours Durabilis, récompensant chaque année des travaux d’étudiant·e·s en lien avec la durabilité.

Le Centre interdisciplinaire de durabilité soutient des projets d’enseignement et met sur pied des dispositifs permettant aux enseignant·e·s qui le souhaitent d’ajouter une composante "durabilité" à leurs enseignements ou de renforcer leurs réflexions en la matière.

TOP ^

Se positionner en tant que leader de la réflexion sur la durabilité

L’UNIL a l'ambition d'accompagner son environnement social vers une société et des modes de vie respectant les limites de la biosphère. Toutes les compétences de l’UNIL peuvent être mises à contribution: les sciences naturelles et techniques contribueront à une meilleure compréhension des limites et une utilisation plus efficiente des ressources tandis que les sciences humaines et sociales contribueront à la compréhension des mécanismes sociétaux et économiques et à l'élaboration de nouveaux modèles dans ces domaines.

Dans ce but, l’UNIL conduit plusieurs projets, dont:

  • Le Centre interdisciplinaire de durabilité a pour objectif de stimuler le travail sur la durabilité dans la recherche et l’enseignement et de développer des relations étroites avec la société sur cette thématique. Le site internet du Centre interdisciplinaire de durabilité présente ses activités.
  • Volteface, une plateforme de recherche-action participative, qui impliquent de manière conjointe scientifiques et membres de la société civile dans le développement d'activités d'un nouveau type, aboutissant à des savoirs scientifiques exploitables aussi bien par le milieu académique que par la société civile.
    Ces initiatives se sont avérées très prometteuses et bénéfiques pour l'ensemble des partenaires impliqués. L'UNIL désire donc poursuivre cette voie de collaborations en prolongeant ce programme Volteface.

TOP ^

Suivez nous:    
Partagez: