Neil Forsyth

forsyth.jpg  

> naissance en 1944

> professeur ordinaire de l’UNIL (1985)

 

Neil Forsyth nommé professeur honoraire de la Faculté des lettres

Spécialiste de l’histoire du Diable et du Satan miltonien, le professeur Neil Forsyth a enseigné pendant plus de vingt-cinq ans les grands classiques de la littérature anglaise moderne à la Section d’anglais de l’Université de Lausanne. Cet enseignant enthousiaste et chercheur de haut vol a marqué ceux qui l’ont côtoyé par ses talents de pédagogue, son érudition joyeuse, son tempérament passionné et sa chaleur humaine.

De formation comparatiste, Neil Forsyth est diplômé de King’s College, Cambridge. Il a occupé plusieurs postes académiques dans des universités américaines de renom, dont l’Université de North Carolina à Chapel Hill, le San Francisco State College à Berkeley, et le Bryn Mawr College.

Professeur assistant de littérature anglaise à l’Université de Genève, il est nommé en 1985 professeur ordinaire de littérature anglaise moderne à la section d’anglais de l’Université de Lausanne. Il sera également professeur invité dans plusieurs universités suisses (Fribourg, Genève, Berne et Zürich).

Neil Forsyth est l’auteur de plusieurs ouvrages scientifiques d’envergure, dont The Old Enemy: Satan and the Combat Myth (Princeton University Press, 1987, réédité en 1989). Ce livre retrace l’invention de la figure du Diable judéo-chrétien à partir des mythes anciens, en particulier le mythe du combat dans l’épopée de Gilgamesh.

Son ouvrage sur le Satan miltonien, The Satanic Epic (Princeton University Press, 2004, prix James Holly Hanford de la Milton Society of America), est devenu une référence dans les études miltoniennes. A partir d’analyses ingénieuses du célèbre poème de Milton, Neil Forsyth démontre comment la poétique de Paradise Lost suscite une certaine sympathie pour le point de vue de Satan.

Plus récemment, il a coédité Milton: Rights and Liberties (2007), qui porte sur les écrits juridiques et politiques du poète, et il est également l’auteur de John Milton: a Biography (2008).

Neil Forsyth est aussi l’auteur d’une vingtaine de chapitres de livres portant sur Milton, son auteur de prédilection, mais aussi sur le théâtre de Shakespeare et ses adaptations cinématographiques, sur la poésie romantique et le Frankenstein de Mary Shelley, et sur les romans de Charles Dickens, ainsi que sur l’œuvre fictionnelle de Salman Rushdie.

Outre d’innombrables articles et comptes rendus, il contribue régulièrement à The European English Messenger, dont il a été l’éditeur en chef, à l’International Journal of the Classical Tradition, ainsi qu’au Times Literary Supplement.
Un volume de Mélanges célébrant la portée de ses travaux est en préparation.

La nomination de Neil Forsyth à la Faculté des Lettres de Lausanne a été une grande chance pour la Section d’anglais, dont l’identité s’est affirmée par un travail collectif, une redéfinition des exigences et l’ouverture à des réseaux de recherche, d’échanges et de collaborations internationales.

Neil Forsyth a également formé plusieurs générations d’étudiant-e-s, dont certain-e-s ont acquis une réputation internationale. L’Université de Lausanne salue ce pédagogue et ce chercheur d’exception dont les travaux ont contribué pour une grande part au rayonnement de la section d’anglais, et à la réputation de la Faculté des lettres en Suisse, en Europe, et dans le monde.

Suivez nous:          
Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 78
Fax +41 21 692 29 05