François Zufferey

 > 1981-1983 Maître assistant, Université de Lausanne

 > 1983 Doctorat ès lettres, Université de Lausanne

 > 1987-2003 Professeur associé, Section de français médiéval, Université de Lausanne

 > 2003-2013 Professeur associé, Section de français, Université de Lausanne

 > 2013-2016 Professeur invité, Section de français, Université de Lausanne

 > 2015 Professeur honoraire, Université de Lausanne

François Zufferey nommé professeur honoraire de la Faculté des lettres

Né en 1950 en Valais, François Zufferey obtient en 1973 sa licence ès lettres, de l’Université de Lausanne, avec le français médiéval en branche principale et le latin et le grec en branches secondaires.

Membre de l’Institut suisse de Rome de 1973 à 1974, il obtient une bourse de jeune chercheur débutant qui lui permet de travailler à Paris de 1974 à 1976. A son retour à Lausanne, il devient l’assistant du professeur Charles Roth, puis décroche une bourse de chercheur avancé FNS pour se rendre, de 1978 à 1981, à Barcelone, puis à Oxford.

Maître-assistant à l’UNIL de 1981 à 1983, il soutient en 1983 sa thèse de  doctorat ès lettres, Recherches linguistiques sur les chansonniers provençaux, sous la direction de Charles Roth, à qui il succède dans la foulée.

En plus de son engagement professoral à Lausanne, il a assumé des charges de cours à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel en 1982-1983, 1991, 1992, 2001-2002, ainsi qu’à l’Université de Berne de 1983 à 1989. Il a en outre dispensé un enseignement d’initiation à la poésie provençale à l’Université de Genève au printemps 2013, dans le cadre du programme Mobilettres.

L’œuvre scientifique de François Zufferey comprend deux monographies :

  • Bibliographie des poètes provençaux des XIVe et XVe siècles. Genève, Droz, « Publications romanes et françaises », CLIX, 1981
  • Recherches linguistiques sur les chansonniers provençaux. Genève, Droz, « Publications romanes et françaises », CLXXVI, 1987

et deux éditions de textes :

  • Flamenca. (en collaboration avec Valérie Fasseur), Paris, Le Livre de poche, « Lettres gothiques », 32551, 2014
  • Le Roi Leïr. Versions des XIIe et XIIIe siècles (en collaboration avec Gilberte Nussbaumer, Valérie Cangemi et Alain Corbellari), Paris, Champion, « Champion Classiques », 2015

ainsi que de nombreux articles qui, par l’examen minutieux des indices philologiques que recelaient les textes médiévaux, ont souvent amené à une compréhension totalement renouvelée de vieux problèmes d’histoire littéraire et même d’attribution des œuvres du Moyen Âge. Des œuvres majeures telles que le Roman de Renart ou La Châtelaine de Vergy ont ainsi pu, entre autres, être replacées grâce à ses recherches dans le contexte géographique et culturel qui les a vu éclore.

D’abord spécialiste de langue et de littérature provençales, François Zufferey a vite étendu son activité et son enseignement à la philologie de l’ancien français, ainsi que du francoprovençal. En 2014, il a lancé avec le professeur d’italien Lorenzo Tomasin et la professeure d’espagnol Mónica Castillo Lluch un cours transversal de philologie romane destiné à tous les étudiants intéressés de la Faculté des lettres. Expert non seulement en ecdotique des textes médiévaux, mais encore dans l’art de la mise en pages et dans le maniement des outils modernes d’édition, il participe également au programme de spécialisation de Master « Histoire du livre et édition critique des textes » depuis sa création en 2008. Ses étudiants apprécient, en même temps que sa grande érudition et la clarté de son enseignement, le dévouement d’un professeur toujours prêt à répondre à leurs questions et à leur dispenser ses conseils bienveillants.

François Zufferey est membre de nombreuses sociétés savantes et commissions scientifiques : membre du Collegium Romanicum (association des romanistes suisses) jusqu’en 2015, Membre titulaire du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS) à Paris (Section Histoire et philologie des civilisations médiévales) depuis 2009, il a été, de 2001 à 2008, le représentant du canton de Vaud dans la Commission philologique du Glossaire des patois de la Suisse romande (Neuchâtel). Il est également membre de la Société de linguistique romane et de la Société des anciens textes français.

Il a en outre développé une activité importante auprès de diverses revues prestigieuses : membre du Comité scientifique de la revue Cultura Neolatina (Institut de philologie romane de l’Université de Rome) depuis 1992, il a été la cheville ouvrière de la Revue de linguistique romane, et a co-dirigé la revue parisienne Romania.

Suivez nous:          
Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 29 78
Fax +41 21 692 29 05